UMR1231, LNC, Lipides, Nutrition, Cancer
menu français

Détection des lipides alimentaires le long du tractus oro-intestinal: effets des contaminants alimentaires et impact sur le comportement alimentaire et la santé

Les récepteurs des acides gras à longue chaîne (LCFA) sont des protéines membranaires, y compris les récepteurs comme CD36 et les récepteurs couplés aux protéines G (GPCR) comme GPR120 / FFAR4. Notre équipe a joué un rôle pionnier en démontrant que la protéine CD36, exprimée dans les papilles gustatives et les entérocytes, joue un rôle fondamental dans la détection oro-intestinal des lipides alimentaires et, par conséquent, dans le choix des aliments. Nous avons démontré que la sensibilité de ce système de détection des lipides oro-intestinaux est sous le contrôle des LCFA. Il semble exister un "continuum fonctionnel" le long de l'axe oro-intestinal responsable de la modulation, en temps réel, de l'ingestion, de la digestion, de l'absorption et du devenir métabolique des lipides alimentaires, en les adaptant aux besoins spécifiques de l'organisme. Il est probable que l'efficacité de ce système de détection des lipides, qui nécessite un dialogue permanent avec le système nerveux central, contribue à moduler le comportement alimentaire. L'objectif principal de notre équipe est d'explorer les implications de la détection des lipides par la voie oro-intestinal dans la santé et la maladie (obésité), et d'évaluer comment les contaminants de la famille des perturbateurs endocriniens interfèrent avec sa régulation physiologique. Notre équipe a montré qu'il existe une 6ème qualité gustative, le goût du gras qui est altéré dans l'obésité. Nous avons récemment déposé 2 brevets (WO2019229005 and WO2019228994) d'innovation en Europe/USA dans lesquels nous démontrons que les récepteurs lipidiques sur la langue sont des cibles des nouvellement synthétisés agonistes qui déclenchent la satiété en réponse aux lipides alimentaires et une diminution de l’obésité.


Notre thématique de recherche :

L’analyse de nos résultats récents suggère que les LBP du tractus oro-digestif contribuent à rendre optimale l’utilisation des lipides alimentaires par l’organisme :

  • 1. Au niveau oral, la détection CD36-dépendante d’AGLC issus de l’hydrolyse des triglycérides alimentaires par la lipase linguale permet la sélection d’aliments riches en lipides et participe à la phase céphalique de la digestion, préparant le tube digestif à l’arrivée du bol alimentaire.
  • 2. Au niveau intestinal, cette charge lipidique pourrait s’accompagner d’une adaptation de la capacité d’absorption en raison d’une augmentation coordonnée de l’expression de LBP responsables du captage des AGLC, des acides biliaires et du cholestérol et d’une prolifération des cellules absorbantes accrue.
  • 3. Au niveau des lipoprotéines intestinales, l’ensemble de ces modifications devrait aboutir à un changement quantitatif, voire qualitatif, pouvant avoir à terme, un impact non négligeable sur la santé.

En bref, on peut penser qu’il existe des mécanismes physiologiques complémentaires (préférence alimentaire, adaptation intestinale) optimisant l’utilisation par l’organisme des nutriments à haute densité énergétique que sont les lipides alimentaires contribuant ainsi à la mise en place des maladies de surcharge, voire à l’apparition du syndrome métabolique en cas d’excès alimentaires récurrents.

  • Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale
  • Tirets de séparation
  • Université de Bourgogne
  • Tirets de séparation
  • Université de Bourgogne
Soutiens :

Agence Nationale de la Recherche Société française d'hématologie Fondation ARC pour la recherche sur le cancer Cent Pour Sang La Vie CHU Dijon Centre Georges François LECLERC
Conseil Régional de Bourgogne Le Fonds européen de développement régional Institut National du Cancer ELA Association Européenne contre les leucodystrophies EPHE : Dijon - Université de Bourgogne UFR des Sciences de Santé Dijon
Fondation de France Fondation pour la Recherche Médicale en France Laboratoire d’excellence - LipSTIC Dijon La Ligue Contre le Cancer